Cette semaine on vous présente Nathan PAULIN, il vient de rejoindre la Riders Alliance. C’est un passionné de la highline et un des plus grands experts de la discipline. Il l’a maitrise n’importe ou et à n’importe quel hauteur. Il nous raconte son parcours et pourquoi il a rejoint POW France.

« Je suis né en 1994 dans un petit village de montagne en Haute-Savoie, le Reposoir. Mes parents m’ont emmené en montagne dès que j’avais l’âge de tenir debout. J’ai découvert la slackline à 17 ans. Je me suis passionné très rapidement pour cette pratique calme qui permet une connexion avec son environnement. Ce sont les longues traversée qui me captivent, elles me font accéder à un état méditatif profond. Ce bien être lors de la pratique me rend très vite addict, ma progression est rapide.C’est dans cette démarche que j’ai réalisée plusieurs records mondiaux en highline et compte parmi les meilleurs mondiaux de la discipline dès 2013.

Je détiens une dizaine de records. Repousser les limites est l’une des raisons qui m’incite à entreprendre des traversées de plus en plus longues. La recherche d’endroits nouveaux et l’esthétique de ces sites est ma principale source de motivation. C’est pourquoi en 2015 je décide de me consacrer pleinement à ma passion en la transformant en métier. Je vis aujourd’hui de la highline en faisant des démonstrations, spectacles et en donnant des conférences. Je me dirige vers des projets emblématiques en montagne ou en ville. Comme sur le Glacier d’Argentière ou la Tour Eiffel par exemple.

La highline souvent vue comme « extrême » attire l’attention et permet de mettre un coup de projecteur sur un lieu spécifique. Ma dernière traversée sur le Glacier d’Argentière était un moyen d’alerter sur les effets du réchauffement climatique.  Là où il y a du vide aujourd’hui, la glace occupait l’espace il y a seulement 50 ans, dans 20 ans cette majestueuse chute de séracs n’existera plus.

@Thomas Savarin

Je passe la majeure partie de mon temps libre en montagne, sur les skis, les baskets aux pieds ou sous un parapente. Je suis de plus en plus persuadé que nous devons agir pour protéger ces espaces, ce terrain de jeu. C’est pourquoi je suis heureux d’intégrer la Riders Alliance chez POW

Je ne pratique pas uniquement la highline mais également d’autres sports montagnards comme le parapente, le ski alpinisme ou l’escalade. Je m’intéresse depuis quelque temps au yoga et à la méditation qui me permettent de retrouver les sensations d’ancrage dans l’instant présent, sans pour autant avoir besoin d’être dans le vide.

@Jeremy Bernard

Je vis aujourd’hui de ma passion, grâce aux sponsors, aux spectacles ainsi qu’en intervenant dans différentes manifestations pour des démonstrations, séminaires d’entreprise, conférences… En faveur du Téléthon, le 9 décembre 2017, j’ai parcourus les 670m qui séparent la Tour Eiffel du Trocadéro. Établissant ainsi le record de la plus longue traversée en milieu urbain.

Dans mes prochains projets, il y a un film sur une aventure au long cours 100% à la maison. Avec mon frère Clovis, guide de haute-montagne, nous voulons montrer qu’il est possible de réaliser de belles choses en montagne en partant de chez soi. Nous utiliserons uniquement nos jambes, skis, highlines et parapentes comme moyens de transport pour explorer les quatre coins des massifs environnants. »

Lou Claret

Author Lou Claret

More posts by Lou Claret

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.